Institut de Formation à la Non-violence

Après les deux colloques organisés, l'un à Bhopal, en lien avec Ekta Parishad en janvier 2010 sur le thème « Vers une économie non-violente », l'autre à Saint Antoine en Isère, en juin 2011, sur le thème « Entre besoins et avidité, quels chemins pour une économie non-violente », il nous a semblé urgent de passer à l'action et de proposer une formation autour de ces thèmes et de la non-violence.

Si vous êtes à la recherche d’une alternative sociale, économique, éthique et spirituelle, nous vous proposons de partager une vie commune, autour de réalisations à la fois agricoles (en agro-écologie), artisanales, artistiques dans le contexte de la philosophie et de la spiritualité de Gandhi et de François d’Assise.

Vous serez invités à limiter vos besoins et votre consommation pour une expérience holistique de la Vie.

Nous vous invitons à contribuer à la création et à la visibilité de cet Institut. Vous y apporterez ce que vous êtes, vos expériences et connaissances, et vous y recevrez des enseignements ciblés par des intervenants reconnus.

Entre autres:

Connaissance de soi et travail sur le projet de vie: écriture et analyse de récits de vie; travail en groupe sur les projets individuels.
Initiation à la non-violence: Communication Non-Violente; Philosophie et stratégie de la non-violence; Histoire de la non-violence;  Intervention civile de Paix; Pratique de la résolution non-violente des conflits.
Ouverture spirituelle, interreligieuse et artistique: Ouverture philosophique et théologique; Découvertes des grandes traditions religieuses; Danse, chant choral, méditation, yoga; Expression artistique; Ouverture au changement sociétal; Expérience d’autonomie alimentaire; Agriculture diversifiée en agro-écologie
Artisanat lié à l'agriculture, construction, charpente, etc. 

Un contrat de six mois sera établi en lien avec l’ «Agence pour un service civique».

Suite à ce contrat, une possibilité de renouvellement sera proposée à tout candidat le souhaitant pour une expérience en Asie, en Amérique du Sud ou en Afrique, après décision du bureau de Gandhi International qui jugera de la pertinence des motivations des candidats.

Selon les moyens financiers de la famille du candidat (d’après feuille d’imposition), une contribution mensuelle sera demandée pour financer les intervenants extérieurs.

Nul n’est obligé d’adhérer à l’enseignement donné, mais chacun se doit de faire l’effort de le comprendre et de l’intégrer intellectuellement.

Enfin, pour être crédibles, ces recherches d’alternatives se doivent d’être efficaces et rentables. Aussi la vie commune sur le domaine, avec les différentes activités agricoles ou artisanales, n’est pas une récréation ou une distraction, mais un vrai travail responsable et intégrateur. Ce travail de fond doit être l’occasion d’une maîtrise sur soi, en faisant cette œuvre, on se construit de l’intérieur. L’Institut poursuivra l’idée d’une économie non-violente viable.

À noter que le projet de cet Insitutt est fortement lié à celui d'éco-hameau, à propos duquel vous pouvez obtenir plus d"informations en allant sur cette page: éco-hameau